Biodiversité

Et si on faisait entrer la nature au jardin, sur le balcon, dans notre rue...

Observons la nature aux alentours, et aidons-la à franchir le pas…

Mangeoires pour les oiseaux, nichoirs en bois ou en papier mâché pour les mésanges, rouges-queues et hirondelles, gîtes à chauve-souris, hôtels  à insectes,  création de petits milieux naturels (mare, rocailles…)

Mettons la main à la pâte pour accueillir l’extraordinaire nature ordinaire prés de chez vous.

Apprenez à  les identifier et à en savoir davantage sur leur mode de vie avec un diaporama, et un petit cabinet de curiosité (présentation de nids, de plumes, de restes alimentaires permettant d'identifer les locataires d'un lieu même en leur absence).

 

diagnostique écologique 

Le diagnostique écologique a pour objectif principal de rendre compte de l’état écologique d'un lieu, ses atouts, ses faiblesses, et son potentiel d’évolution. Il est intérressant à mettre en place avant de vous lancer dans des ateliers sur la biodiversité :

 

1. si vous doutez de la capacité d'accueil de votre terrain, balcon...

2 si vous prévoyez de nombreux aménagements et souhaitez avoir une vision globale de votre écosystème.

Flore spontanée, flore importée et leurs rôles dans l'écosystème : refuge pour les oiseaux (buissons piquants), sources alimentaires pour les insectes (plantes mellifères et nectarifères)​...

Faune : insectes, amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères, leur place dans le biotope, leurs rôles et leur intéractions dans l'écosystème.

Les mangeoires 

La main à la pâte :

Mangeoires pot de fleur, peau d'orange, pot de miel, tasse, bouteille, brochette... Mangeoires d'amateur Tout est possible en respectant quelques principes de base pour ne pas mettre en péril nos hôtes.

Les notions abordées

  1. Les régimes alimentaires : insectivores, frugivores, granivores, omnivores (qui mangent les hommes ?)

  2. Les contraintes hivernales : le froid, le manque de ressources alimentaires et d'eau, la diminution de la durée du jour.

  3. Les adaptations : le changement de régime alimentaire, la migration, l'hivernation, l'hibernation.

  4. Les chaînes alimentaires.

  5. Comment chacun trouve sa place à la mangeoire?

  6. Le rôle écologique des "piafs" de la mangeoire (pourquoi la mangeoire est à proscrire après l'hiver?)

Les nichoirs 

La main à la pâte :

Du traditionnel nichoir-boîte en bois pour les mésanges, au nichoir semi-ouvert pour le rouge queue, en passant par le nichoir en papier maché pour les hirondelles, de nouveau, la palette des possibles est vaste.

Là encore, quelques précautions sont à prendre pour ne pas mettre nos hôtes et leur progéniture en danger...

 

Les notions abordées :

 

  1. La reproduction des oiseaux : pourquoi le dimorphisme sexuel? le chant? le territoire? 

  2. Le régime alimentaire : changement d'alimentation et son rôle écologique.

Les hôtels à insectes

La main à la pâte :

On devrait plutôt l'appeler hôtel à "petites bêtes" tant la diversité des "bestioles" qui le visitent ou y logent est importante : insectes, arachnides, myriapodes, crustacés ( et oui, si loin de la mer...). Diversité des formes, des matières , et quelques principes de précautions sont encore de mise ici.

Les notions abordées

  1. Classification des "petites bêtes".

  2. Les insectes : amis (les abeilles) ou ennemis (les moustiques) ? 

  3. Les chaînes alimentaires.

  4. Rôle de l'homme dans certains déséquilibres.

Les gîtes à chauves-souris

La main à la pâte :

 

Il n'y a sans doute pas plus simple à faire qu'un gîte à chauves-souris... Mais selon les envies, on peut le complexifier pour accueillir une colonie de plus grande importance, par transformation d'une ruchette en batbox par exemple.​

Les notions abordées

  1. La classification ( et non, les chauves-souris ne sont pas des oiseaux!!!)

  2. La vie nocturne.

  3. L'écholocalisation, ou comment voir avec ses oreilles.

  4. L'hibernation.

  5. Intérêts écologiques.

La mare

La main à la pâte :

 

Ce n'est pas forcément un travail à faire au buldozer... Dans nos forêts, une ornière de tracteur peut se transformer en un milieu accueillant pour la faune et la flore. La superficie et la profondeur de la mare peuvent être réduites, puisqu'en aucun cas elle ne doit herberger de poissons...

Les notions abordées

  1. Ecosystème, biotope et biocénose.

  2. Adaptation du vivant au milieu humide.

  3. Les chaînes alimentaires.

  4. Les cycles de vie (insectes, batraciens).

  5. Milieu fragile.

La rocaille

La main à la pâte :

Il s'agit de créer un milieu plutôt chaud et sec, en choisissant un emplacement bien exposé et en y ajoutant des pierres pour accumuler la chaleur. Un vieux tronc d'arbre et des plantes adaptées feront le bonheur d'une myriade d'animaux : abeilles, lézards, papillons...

les notions abordées :

  1. Ecosystème, biotope et biocénose.

  2. Adaptation du vivant au milieu sec.

  3. Les chaînes alimentaires.

  4. Les cycles de vie (insectes, reptiles).

  5. Milieu fragile.